CHOISIR UNE BONNE CUISSON

Dernière mise à jour : janv. 25

La cuisson transforme les aliments afin de leur donner une texture et un arôme appréciés des consommateurs. Ses avantages sont d'assurer la conservation, favoriser la digestibilité, détruire les micro-organismes.


Mais quels sont les conséquences chimiques de la cuisson ?


La cuisson est le traitement des aliments par la chaleur, plus la température est élevée et prolongée et plus les molécules se choquent, se cassent, s'accrochent au hasard pour former de nouvelles combinaisons complexes n existant pas dans la nature.


Ainsi les sucres se polymérisent, les huiles s 'oxydent, les protéines se transforment... formant des Isomères et dérivés carboniliques.

Nos enzymes digestives agissent sur les molécules à l'état naturel mais ne savent pas agir sur les molécules transformées par la cuisson.

Il suffit d une petite différence structurelle pour que notre organisme soit incapable de les traiter, les rendant ainsi toxiques et cancérigènes à long terme.


EVITEZ

- les grillades et fritures qui se situent entre 300-700°C

- les cuissons au four à plus de 200°C

- le four à micro-ondes : il provoque un changement spatiale des molécules d'eau et des aliments et transforme les acides aminés L en D. Sans parler des radiations invisibles délétères émises sur le corps humain.

- les produits fumés


FAVORISEZ

- un maximun de cru ( sauf en cas d'intestins irritable )

- la cuisson à l'étouffée ou à la vapeur douce

- le blanchissement des végétaux pour préserver leur qualités nutritives

- à la casserole bouillie à l'eau

- à la poèle ou au wok

- des casseroles en ions, non perfluorés

- des contenants en verre ou inox








36 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout